PREAMBULE :

L'objet de toute société est de vivre en paix et de faire en sorte que chaque citoyen soit conscient de ses droits et de ses devoirs. C'est dans ce but que l'association « Le Sextant» a été créée, et qu'elle entend se mettre à la disposition de tous, sans distinction d'aucune sorte.

Afin de prévenir les conflits qui peuvent opposer tout individu aux pouvoirs publics ou à l'un de ses semblables, et d'en permettre la résolution pacifique, Le Sextant entend apporter son soutien, dans le cadre de la politique d'accès au droit, à tout être humain qui lui en fera la demande et de l'aider, par tous les moyens mis à sa disposition, à surmonter les difficultés qu'il est susceptible de rencontrer dans le cours de son existence.

Et lorsque l'autorité judiciaire intervient et sanctionne les agissements coupables au regard de Ia loi par une peine d'emprisonnement, Le Sextant s'efforce de tout mettre en œuvre pour que la sanction soit pédagogique, car le but de la peine doit être la réinsertion du coupable dans la société, comme l'écrivait : Cesare BECCARIA au XVIII ème siècle.

Article 3. Objet
D'une façon plus précise, l'Association se fixe pour objet:

1° L'écoute, l'information, l'orientation et l'accompagnement des personnes rencontrant des difficultés dans la vie privée, familiale ou professionnelle, concernant leurs droits, leurs devoirs, leur santé, leur travail ou leur logement.

2° La prévention des litiges et la participation à la résolution des conflits par tous moyens de médiation et de conciliation;

3° De permettre à tout citoyen d'être parfaitement renseigné sur ses droits et obligations envers ses semblables, afin d'être en mesure d'assurer par lui-même la défense de ses intérêts lorsque la loi le lui permet, ou de vérifier qu'il est défendu au mieux de ceux-ci.

4° La mise en œuvre, avec tout organisme public ou privé, d'activités de prévention de la délinquance et de la récidive, de toutes mesures de réinsertion sociale, de médiation pénale, de contrôle judiciaire et d'enquêtes de toutes natures concernant des personnes en difficulté placées sous main de justice.